. .
Accueil
Pourquoi ce site?
Qu'est le LARIAM®?
Dangers du LARIAM®
Qui est concerné?
Effets secondaires
La polémique
Cas extrême: le suicide
Conseils aux voyageurs
Traitements alternatifs
Préparez-vous!
Liens
Fred et les autres
L'histoire de Fred
Autres témoignages
Signez la pétition

D'autres témoignages

Un témoignage parmi tant d'autres (extrait de : www.geocities.com/TheTropics/6913/lariam.htm ):
" Lesley Gidding had returned from Africa unaware of the reason for her mental and emotional problems. She was still battling deep depression and anxiety attacks: "I described it as my really dark place and I didn't know how to get out. I was just, life was way too bad. I was thinking life is too much, I'd really like, you know, I'm not saying that I had suicidal tendencies but I thought about it (Lesley Gidding)."

Réagissez vous aussi!

FranceJosephMesdames, Messieurs, Sans vouloir contredire vos nombreux t√©moignages, je vous soumets le mien. J'ai travaill√© au Za√Įre en 1970 puis de 1979 √† 1981, dans une r√©gion sous l'√©quateur o√Ļ pullulaient toutes sortes de maladies et de risques comme le paludisme, la trypanosomiase, la bilharziose et j'en passe. Moi, malgr√© tous mes m√©dicaments, je n'ai pu √©viter le paludisme. Et depuis mon retour en France en 19881, je subissais des acc√®s palustres √† r√©p√©tition et c'√©tait particuli√®rement p√©nible. Au moindre petit courant d'air, je devais m'allonger. M√™me en pleine chaleur l'√©t√©, je ne pouvais ouvrir les vitres de ma voiture √† cause des courants d'air. Je faisais crises sur crises de palu presque quotidiennement et c'√©tait p√©nible, surtout au travail. Je me soignais surtout avec de la nivaquine, plus abordable que le Lariam √† 50,00 F la boite de huit comprim√©s, avant l'Euro. Et la solution et la gu√©rison sont venues de mon fils militaire. Chaque fois qu'il revenait de missions, il me rapportait des centaines de comprim√©s de Lariam r√©colt√©s aupr√®s de ses camarades soldats, qui n'en avaient plus l'usage. Gr√Ęce √† cet approvisionnement inesp√©r√©, j'ai pris 2 comprim√©s de lariam par semaine jusqu'√† √©puisement du stock qui m'a dur√© plus de trois ans. J'ai toujours fait attention aux nombreuses nuisances potentielles de ce m√©dicament mais je n'ai rien d√©tect√©, ni mon m√©decin que j'avais mis au courant. En tout cas, depuis 2003, mes crises permanente de paludisme ont cess√© d√©finitivement, m√™me malgr√© l'√©puisement de mon stock de Lariam. Plusieurs fois en consultations, les m√©decins m'avaient mis en garde contre le paludisme en m'affirmant que cette maladie reste dans le foie jusqu'√† la fin de notre existance et que les acc√®s palustres se manifesteront √† vie. C'√©tait le cas avant ma prise de Lariam. Tous les jours je redoutais de nouveaux acc√®s palustres qui me mettaient √† plat, m'√©puisaient √† chaque fois. Nous sommes en d√©cembre 2016 et depuis fin 2003 je n'ai plus eu le moindre probl√®me de palu. J'en ai fait l'exp√©rience en plein vent, en plein courant d'air, dans ma voiture toutes vitres ouvertes et miracle, aucun acc√®s palustre d'aucune sorte. Et depuis 2003, je ne prends plus ni Nivaquine, ni Lariam. Mon m√©decin traitant reste quand m√™me dubutatif, mais il a d√Ľ reconna√ģtre qu'il ne m'a pas prescrit d'anti palud√©ens depuis fort longtemps. Je pense sinc√®rement que c'est le Lariam, de mauvaise r√©putation, qui m'a gu√©ri.... Voil√† mon t√©moignage sinc√®re et je tiens √† dire que je n'ai re√ßu aucun subside ni pression de soci√©t√©s pharmaceutiques. M. Joacquim tournico@yahoo.fr
FrancePaulineJ'ai pris ce m√©dicament en 2001 j'√©tais une jeune adolescente. Quelques mois apr√®s la prise de Lariam, j'ai d√©velopp√© des T.O.C (troubles obsessionnels compulsifs) et des phobies. Phobie notamment des microbes et de la maladie. Je me lavais les mains un nombre incalculable de fois, j'√©tais incapable de parler aux gens de peur de tomber malade, incapable de toucher une poign√©e de porte, m√™me incapable de me rendre au coll√®ge. Je vivais en permanence avec la boule au ventre et la peur de tomber malade. M√™me si je me rendais plus ou moins compte de l'absurdit√© de mon comportement je ne pouvais pas me contr√īler. Apr√®s rendez vous avec un psychiatre on a pu √©tablir le lien avec le Lariam. Mes TOC et phobies ont disparu en quelques semaines apr√®s 3-4 mois de parano√Įa. Aujourd'hui encore je suis marqu√©e par cet √©v√©nement et je reste phobique de la maladie, sans pour autant que cela soit handicapant comme √ßa l'a √©t√©.
FranceMuinRejoignez-nous, sur la page Méfloquine la vie après LARIAM Vous pourrez lire les récits, dont le mien avec photos! Une déchéance car le Lariam à une vie active après l'arrêt, laissant de graves séquelles. Rejoignez nous !
CanadaJocelyneJ'ai pris ce m√©dicament fin 2015. Est-ce que je pu d√©velopper des sympt√īmes quelques mois plus tard? Depuis mai,j'ai des c√©phal√©es √† tous les jours et des √©tourdissements.Je n'ai pas le go√Ľt pour des acrivit√©s. Je me trouve apathique. Es-ce normal. Merci.
FranceGrégoireCréation d'une page Facebook " Lariam , la vie après méfloquine " suite à la création du groupe. Rejoignez nous !
FranceGregoire " méfloqine - la vie après LARIAM " groupe sur Facebook que je viens de créer. Vous pouvez y mettre votre témoignage, il est très important de laisser un témoignage sur stop LARIAM qui reste une référence. Le groupe Facebook a pour but d échanger plus facilement coordonnées, avis...
FranceLadyBonjour √† tous, depuis des mois, je travaille/recherche sur ce poison qu'est le LARIAM. Ce forum est tr√®s bien, car il permet de ne pas se sentir isoler, mais sachant que je souhaite r√©paration du laboratoire, il serait souhaitable de faire conna√ģtre ce poison √† la population, d√©j√† pour √©viter d'autres victimes, car il est encore prescrit et vendu en France, et montrer que nous sommes des "cobayes", croyez-moi. Pour ma part, j'√©tais une femme sportive, active (3 jobs en m√™me temps), avec 3 enfants √† charge avec un √©poux souvent absent... bref pas le temps de tomber malade. Pourtant, mon 1er voyage Cambodge/Vietnam, j'ai eu la malchance d'avoir un m√©decin qui m'a prescrit du LARIAM ! De suite, vomissements avec jets de 1m (et je ne vois pas l'int√©r√™t d'exag√©rer, bien 1m), mon mari a d√Ľ rentrer en France pour depression, mais par obligation j'ai fait un total de 2 mois en Asie du Sud-Est.Depuis 2000, voici ce que je suis aujourd'hui en 2016 : HANDICAP√ČE !!!!! Anorexie + Fibromyalgie. Je marche avec une canne,ceinture dorsale, bas de contension etc... et d√©shydratation continuelle, sans oublier diarrh√©es constantes (je passe ma vie aux toilettes...). Je n'ai plus de vie, et je pense √† ma famille en premier !!!! J'aurais encore beaucoup √† dire, je suis en relation avec Montpellier, mais je r√©glerai le probl√®me de ce laboratoire avant de mourir. Si vous pensez que le Lariam , une fois pris s'en va avec le sang quelques temps plus tard, je suis la preuve que non... quant au "mal" effectu√© lors de la prise, a-t-on cherch√© un ANTI-POISON ? Si vous souhaitez m'aider √† m√©diatiser "les batailles des labos", en nous prenant comme ras de labos justement, alors rejoignons-nous pour se battre ensemble ? Si vous √™tes de mon avis n'h√©sitez pas √† me joindre gjpj69@gmail.com
FranceGrégoire(4 ème témoignage de ma part) Bonjour, nous sommes le 20 juillet 2016, et j'ai eu la pharmacovigilance de Roche au téléphone, le standard puis un médecin qui ne comprenait pas le but de mon appel. Pourtant le groupe Roche à bien reçu ma fiche d'effet indésirable au sujet du Lariam. On m'a bien fait comprendre que mon appel dérangeait. Curieuse réaction non ? Un médecin doit être aimable. Là je me suis fait " remonter les bretelles " pour rester correct. En gros il faut comprendre " prends notre saleté de médicament en prévention et si tu as des effets secondaires , hé bien c'est pour ta pomme ". Sauf que je ne vais pas en rester là.
FranceGrégoirePour information, le laboratoire " Roche " France m'a envoyé un formulaire de recueil d'effet indésirable auprès du patient. J'ai eu Roche 5 fois au téléphone ils me rappellent lundi 04 juillet ( 2016 ). Je compte de toute façon monter un dossier. Conservez bien votre carnet de santé et tous vos examens médicaux ( pour le système de santé français ) cela peut vous être demandé. Je ne baisse pas les bras, la réplique ne fait que commencer.
FranceGr√©goireAvril 2016 A mon tour de vous raconter mon histoire sur le LARIAM. Tout a commenc√© en 1992 je suis alors √Ęg√© de 12 ans. Sur les conseils d'une amie travaillant √† l'h√īpital maritime de Cherbourg "on" d√©cide de me donner le fameux m√©dicament. La nuit suivant la premi√®re prise, malaise et crise d'angoisse, perte de conscience sans perte de connaissance. Ce m√©dicament m'a √©t√© donn√© avant de partir au Kenya, donc en plusieurs prises. Au bout de la 2 √®me prise au Kenya, nuit de cauchemars, impression d'√™tre le lendemain du jour. Angoisse, douleurs au ventre, naus√©es, vertiges, malaises. Au retour en France les malaises continuent de temps en temps de 1993 √† 1998 avec des pics d'intensit√© en 1995 et surtout 1998, ann√©e ou je suis hospitalis√© 2 jours en observation, avec une perte de poids de 7 kilos dans la semaine. On peut parler d'angoisse intense. Je ne savais pas que l'angoisse pouvait √™tre aussi puissante, c'est un niveau qu'il vaut mieux ne pas conna√ģtre. A la suite de cet √©pisode je suis sous Rivotril, xanax et d√©roxat pendant quelques ann√©es... 50 sc√©ances de psychiatrie, des dizaines de RDV chez le m√©decin, un RDV chez un ORL, chez un neurologue, chez un magn√©tiseur. L'√©lectro enc√©phalogramme est normal... J'ai quand m√™me l'impression de faire des crises √©pileptiformes, je deviens sensible au cin√©ma et aux jeux vid√©o en 1 mois. Notons au passage que le cerveau humain finit de se d√©velopper vers 22 ans. Pour ma part il y a eu moins de malaises apr√®s. Mais personne ne voit rien, pour le diagnostic il faudra attendre 2016 !!! Je note que des crises reviennent en 2009 et 2011, avec 2 mois de xanax √ßa passe et du repos. Difficile d'√©valuer ce qui a d√©truit une partie de ma vie. Je tiens √† pr√©ciser qu'avant la prise de ce m√©dicament j'√©tais en parfaite sant√©, sans trouble panique. Le m√©dicament ne reste pas dans le sang mais il fait des d√©g√Ęts qui eux restent parfois √† vie. Une pharmacienne de ma r√©gion a fait une belle crise d'√©piletie suite √† la prise de lariam; quand je lui ai racont√© mon r√©cit elle n'a pas √©t√© surprise. Les effets de ce POISON sont difficilement descriptible. Pour mon cas j'ai eu : Trouble de la vision Cauchemars ( aux prises du Lariam ) R√©veils nocturnes. Crise de paniques la nuit ( souvent vers 1h00 ) Perte de poids Perte de moral, d'app√©tit, d√©pression, id√©es noires. Trouble panique, perte de conscience, vertiges. Sensibilit√© aux √©crans ( jeux vid√©o, cin√©ma...). Malaises, chute, vertiges, myoclonies. Bien d√©cid√© avec mes relations √† faire avancer les choses avec quelques personnes bien plac√©es. je ne vais pas baisser les bras, je demande r√©paration !!!!!! grego50@wanadoo.fr si vous avez des infos n'h√©sitez pas √† me contacter. Courage aux victimes de ce m√©dicament destructeur de vies.
<<   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 >>

Réagissez vous aussi!

Vous êtes ici:
Autres témoinages
RETOUR Nombre total de visiteurs: 167409
Nombre de visiteurs aujourdhui: 23
Nombre visiteurs connectés:1
Contactez-nous