. .
Accueil
Pourquoi ce site?
Qu'est le LARIAM®?
Dangers du LARIAM®
Qui est concerné?
Effets secondaires
La polémique
Cas extrême: le suicide
Conseils aux voyageurs
Traitements alternatifs
Préparez-vous!
Liens
Fred et les autres
L'histoire de Fred
Autres témoignages
Signez la pétition

Traitements alternatifs

Discutez et choisissez avec votre médecin une alternative au LARIAM® !

Dans bien des cas, LARIAM® est le traitement par défaut que vous prescrira votre médecin. Cependant, votre médecin n'a pas la connaissance absolue. Pour tout dire, certains ne sont pas ou peu au courant des effets secondaires mentionnés dans la notice du médicament. De plus, très peu d'entre eux sont réellement au courant des nombreux "faits divers" graves rapportés suite à la prise de LARIAM®. Or, en tant que patient, vous avez le droit d'exiger une discussion et une réelle écoute de sa part.

Quatre éléments sont à prendre en compte lors du choix d'un traitement: efficacité selon la zone de séjour (voir carte sur ce site ), coût du traitement, "facilité" de la posologie, et risque de s'exposer aux effets secondaires !

Malarone®Malarone® : le plus récent, il est le traitement le plus cher, mais semble vraiment prouver son efficacité (98%-99% pour les zones A, B et C) et jusqu'à preuve du contraire, ne provoque pas d'effets secondaires graves. C'est le traitement idéal des voyageurs courte durée. Le traitement peut se prendre jusqu'à un an.
Doxycycline®Doxycycline® : est également un traitement préventif efficace contre la malaria (95% dans les zones A B et C). Il s'agit toutefois de supporter un traitement de type antibiotique au point de vue digestif. On note également dans les effets secondaires fréquents des cas de photosensibilité (coup de soleil), troubles digestifs et candidose vaginales (mycoses). Comme pour la Malarone, il conviendra de limiter le traitement à maximum un an.
Nivaquine®

Paludrine®
Nivaquine® + Paludrine® : n'ont plus beaucoup d'efficacité contre la malaria (efficace de 60% ? 90% suivant la zone. Le traitement est souvent devenu insuffisant pour les zones de type B et C, résistantes à la chloriquine mais il reste une bonne solution pour les zones de type A telles que l'Amérique Centrale et certaines pays d'Asie par exemple). La Nivaquine® + Paludrine® peuvent se prendre pendant de nombreux mois voire années.
Savarine®Savarine® : est en fait un médicament combinant Nivaquine® et Paludrine®. Il est commercialisé en France mais pas en Belgique.
Lariam®Lariam® : reste parmi les traitements les plus efficaces avec la Malarone et la doxycycline (97%-98% pour les zones A, B et C). Il peut également se prendre pendant des années. S'il a l'avantage du prix et d'une prise hebdomadaire au lieu d'une prise quotidienne, il présente en revanche un risque d'effets secondaires très graves et parfois irréversibles, tels qu'exposés tout au long de ce site.
Vous avez le choix entre : prendre un risque important pour votre santé, voire dans certains cas pour votre vie (LARIAM®) ou choisir une alternative plus prudente (autres médicaments). Exigez de votre médecin traitant de la sécurité !

Vous êtes ici:
Traitements alternatifs
RETOUR Nombre total de visiteurs: 170812
Nombre de visiteurs aujourdhui: 21
Nombre visiteurs connectés:2
Contactez-nous